LogicA

Responsable d'équipe
Sophie PINCHINAT (Professeure, Université de Rennes 1)

LogicA : LOgic, Games, Information, Coordination, and Applications

Aujourd'hui, nombre de nos activités quotidiennes qui étaient autrefois réalisées dans le monde "réel" et en interaction avec d'autres humains, sont réalisées dans un monde numérique en interaction avec des "agents" non humains : les exemples classiques sont le commerce électronique, le vote électronique, la banque en ligne, le gouvernement en ligne, etc. Cette transposition de certaines de nos activités dans le monde numérique joue déjà un rôle important dans notre vie quotidienne. Elle devrait se développer à l'avenir, ce qui est certainement souhaitable afin d'harmoniser le rythme auquel notre société évolue. Ce vaste tableau montre qu'il est urgent à la fois d'apprivoiser les activités électroniques déjà existantes et d'aider à la naissance de nouvelles activités.

Les activités électroniques existantes, telles que le vote électronique, le commerce électronique, la banque en ligne, l'administration en ligne, etc. reposent sur une combinaison de nombreuses technologies, soit au niveau du matériel physique, soit au niveau du matériel numérique et des logiciels. La nature de l'interaction entre les différents services qui forment l'ensemble de l'application est très complexe et entraîne des problèmes critiques concernant sa qualité que la communauté de la recherche, en collaboration avec l'industrie, tente de résoudre. Parmi les principaux problèmes, on peut citer la protection de la vie privée, les procédures juridiques, la correction des fonctionnalités. Par ailleurs, le développement croissant des applications destinées à soutenir les activités électroniques incite les concepteurs à élaborer des méthodologies qui leur permettraient d'exploiter l'adaptabilité ou la réutilisabilité des services existants.

Quelle que soit la question choisie, des paramètres rigoureux sont nécessaires pour prouver l'exactitude, la qualité, la robustesse, etc. des produits existants.

En outre, certains secteurs d'activité souffrent actuellement d'un manque de connexion avec le monde numérique : généralement, les processus juridiques sont très loin d'être informatisés ou même assistés par ordinateur, tout comme nos capacités à contrôler à distance certains processus domestiques tels que la fermeture des volets roulants lorsqu'une tempête est prévue, etc. Nous pensons que les paramètres rigoureux mentionnés ci-dessus devraient aider à concevoir de nouvelles activités électroniques qui soutiennent les domaines sous-développés actuellement exploités à la main.

Le projet Logica repose sur cette volonté de faire ressortir les capacités d'analyse ou de conception rigoureuses des fonctionnalités des services dans les activités électroniques, en mettant l'accent sur les questions d'interaction dans une perspective logique.

Axes de recherche

Le projet rassemble des experts en logique qui visent à contribuer au développement de théories logiques afin de fournir un cadre solide pour analyser et concevoir des applications pour les activités électroniques. Nous proposons trois actions principales qui contribuent à cet objectif :

  • Logique et interaction
  • Applications pratiques
  • Diffusion de la logique

 

Localisation
Beaulieu campus, RENNES (35)
Rapports d'activité
Fichier attaché Taille
logica2019.pdf 522.46 Ko
logica2018.pdf 515.87 Ko
logica2017.pdf 505.49 Ko