D2 - Réseaux, télécommunication et services

Responsable
Yann BUSNEL (Professeur IMT Atlantique)
Description

RÉSEAUX, TÉLÉCOMMUNICATION ET SERVICES (D2)

Les recherches du département "Réseaux, télécommunications et services" portent sur la mise en œuvre et l'évaluation de réseaux de communication adaptés à l'hétérogénéité croissante de ces derniers, en termes de terminaux, d'applications et de modes d'interaction. Les principales activités menées au sein de ce département concernent :

  • l'évaluation de différentes métriques de performance, de solutions et d'architectures de réseaux ;
  • la proposition de services réseau (par exemple, la gestion de la mobilité) en tenant compte de la complexité et des multiples contraintes inhérentes au domaine ;
  • la mise en œuvre de réseaux très contraints et/ou très mobiles, tels que l'Internet des objets (IdO) et les systèmes de transport intelligents (ITS).

Une particularité de ce département est d'avoir une vision évolutive des réseaux et de l'Internet, en lien avec le monde socio-économique : il s'agit de faire évoluer l'existant pour répondre aux nouveaux défis posés par l'évolution des services et des usages, plutôt que de redéfinir complètement les infrastructures et les protocoles. L'accent mis sur les réseaux contraints et volatils (par exemple, l'IdO) ainsi que la prise en compte de la satisfaction des utilisateurs (via la qualité d'expérience par exemple) et des informations contextuelles reflétant l'état du réseau, donnent lieu à des travaux originaux sur de nombreux aspects complémentaires.

Le département s'appuie sur un large éventail de compétences, de la théorie (avec, par exemple, la théorie des jeux, la modélisation stochastique, l'optimisation, la théorie des graphes) à la pratique (avec, par exemple, des développements logiciels avancés au niveau de l'utilisateur et de la pile de protocoles) en passant par la proposition de protocoles (nécessitant des connaissances algorithmiques et des connaissances techniques des systèmes et des réseaux). Enfin, notre approche évolutive nous permet d'être au cœur des comités de normalisation (productions particulièrement intéressantes à l'IETF et à l'ISO), et nous permet d'être proches du secteur économique et d'avoir des transferts importants vers l'industrie.

A ce jour, le département est organisé autour de 5 équipes de recherche : ADOPNET, CASA, DIONYSOS, EASE et OCIF.
Les membres du département augmentent continuellement la qualité de leur production scientifique en étant présents dans les conférences les plus importantes de notre domaine. Une implication sur le long terme est présente dans la normalisation et diversifie les partenariats avec le monde socio-économique. Le taux bibliométrique du département est proche de 150 publications par an, au cours de la dernière décennie, principalement dans des revues et conférences de premier plan.