Robustesse des automates temporisés: calculer les stratégies les plus permissives

Type de soutenance
Thèse
Date de début
Date de fin
Lieu
IRISA Rennes
Salle
Amphitheâtre G
Orateur
Emily Clément (SUMO)
Sujet

La soutenance de thèse d'Emily Clément, équipe Inria-IRISA SUMO, se déroulera le 11 mars 2022, à 9 heures, dans l’amphithéâtre du centre Inria-IRISA de Rennes, dans l’Amphithéâtre (Amphi G).  

Titre : Robustesse des automates temporisés: calculer les stratégies les plus permissives

Les systèmes temps-réels nécessitent parfois d'être prouvés formellement, en particulier les systèmes temps-réels contenant des parties critiques, comme les avions, les voitures...
Les automates temporisés constituent un modèle mathématique commode pour cela. Cependant, même s'ils fournissent une représentation des aspects temporels de ces systèmes, les automates temporisés supposent une précision arbitraire et des actions immédiates.
C'est pourquoi même si un état est déclaré atteignable dans un automate temporisé, il est parfois impossible de l'atteindre dans le système physique qu'il modélise.
Le but de cette thèse est de modéliser un type de perturbations, sur des délais, pour les automates temporisés et de calculer les stratégies les plus permissives afin de régler ce problème d'imprécision. Ces stratégies élargiront les délais uniques habituellement proposés en des intervalles de délais et chercheront à atteindre un des états finaux de l’automate quel que soit le délai dans l’intervalle proposé qui a eu lieu.

The PhD defense of Emily Clément, Inria-IRISA SUMO team, will take place on 2022, March 11th, at 9:00 am, in the amphitheater (Amphi G) of the Inria center of Rennes

Robustness of timed automata: computing the maximally-permissive strategies

Real-time systems sometimes need to be formally proven, especially real-time systems containing critical component, as planes, cars etc.
Timed automata provide a convenient mathematical model for this. However, although they provide a representation of the temporal aspects of these systems, timed automata assume arbitrary precision and zero-delays actions.
Therefore, even if a state is declared reachable in a timed automaton, it is sometimes impossible to reach it in the physical system it models.
The aim of this thesis is to model a type of perturbation, on delays, for timed automata and to compute the most permissive strategies to solve this imprecision problem. These strategies propose intervals of delays instead of the usually proposed single delays. These strategies seek to reach one of the final states of the automaton regardless of the delay, in the proposed interval, that has occurred

Composition du jury
Catalin DIMA Professeur, Université Paris-Est Créteil, France
Franck CASSEZ Chercheur principal et Professeur Associé, ConsensSys Software Inc.& Macquarie University, Australie
Béatrice BÉRARD Professeure à l’Université P & M Curie, France
Pierre-Alain REYNIER Professeur à l’Université d’Aix-Marseille, France
Thomas CHATAIN Maître de Conférence, ENS Paris-Saclay, France
Dir. de thèse : Thierry JÉRON, Directeur de recherche, INRIA Rennes Bretagne Atlantique, France
Co-dir. de thèse : Nicolas MARKEY, Directeur de recherche, CNRS, IRISA Rennes, France
Encadrant de thèse : David MENTRÉ, Research Manager, Mitsubishi Electric R&D Centre Europe, Rennes, France