Coordinations visuo-motrices durant la locomotion : Une approche croisée entre les Sciences du Mouvement et les Sciences du Numérique pour l'analyse des facteurs situationnels et individuels impliqués dans les interactions entre marcheurs

Type de soutenance
HDR
Date de début
Date de fin
Lieu
Autre
Salle
M2S
Orateur
Anne-Hélène Olivier
Sujet

Lorsque nous nous déplaçons au quotidien, nous produisons une trajectoire locomotrice qui nous permet d’atteindre différents buts, en tenant compte des caractéristiques de l’environnement qui nous entoure, que ce soit le mobilier urbain, ou encore les autres.D’une simplicité apparente, la compréhension du contrôle de la locomotion adaptée à son environnement n’en demeure pas moins complexe.

Ce mémoire d’HDR vise alors à présenter mes travaux de recherche ayant porté sur les interactions entre marcheurs et plus particulièrement sur les coordinations visuo-motrices impliquées lors d’une tâche d’évitement de collision. L’originalité de ce travail est d’avoir proposé une approche expérimentale multidisciplinaire, à la croisée des Sciences du Mouvement et des Sciences du Numérique, pour aborder ces questions de recherche. Dans un premier temps, mes efforts se sont concentrés sur la définition d’un nouveau paradigme expérimental pour l’étude des interactions entre marcheurs dans une tâche d’évitement de collision ainsi que sur la définition de nouvelles métriques pour quantifier ces interactions. En particulier, ces interactions ont été caractérisées par un risque de collision associé à l’acceptation d’une distance future de croisement. Alors que ce cadre expérimental a permis de caractériser les coordinations visuo-motrices mises en jeu, il n’était pas suffisant pour manipuler finement les facteurs de l’interaction.

Mes travaux se sont alors attachés dans un second temps à évaluer la capacité des plateformes expérimentales de réalité virtuelle à reproduire les comportements observés en conditions réelles. Ces travaux ont pu mettre en avant la grande validité de cet outil, préservant la nature des stratégies d’adaptation de trajectoire locomotrice ainsi que du contenu visuel regardé, malgré l’existence de quelques différences quantitatives sur les métriques d’interaction. Dans un troisième temps, en développant des études expérimentales en réel et en virtuel, j’ai pu évaluer l’effet de facteurs situationnels (e.g., la nature de la trajectoire de l’interacteur) et individuels (e.g., l’âge) sur ces coordinations.

Les perspectives de ces travaux concernent la compréhension des variables de contrôle impliquées dans les interactions non verbales durant la locomotion, l’amélioration des plateformes immersives pour l’étude des interactions ainsi que l’individualisation des analyses, autorisant un diagnostic et un suivi individuel chez des populations spécifiques.


A l'occasion de la soutenance, une chaine YouTube a été créée : https://youtu.be/A8Y23NFw_ew


 

Composition du jury
- Christine Assaiante Directrice de recherche CNRS, Aix-Marseille Université, Rapportrice
- Bradford McFadyen Professeur d’Université, Université Laval (Canada), Rapporteur
- Catherine Pelachaud Directrice de recherche CNRS, Université Pierre et Marie CURIE, Rapportrice
- Christophe Bourdin Professeur d’Université, Aix-Marseille Université
- Katja Mombaur Professeure d’Université, Université de Waterloo (Canada)
- Armel Crétual Maître de conférences HDR, Université Rennes 2
- Benoit Bideau Professeur d’Université, Rennes 2, garant