Comment faciliter l’intégration des migrants et des réfugiés avec l'aide du numérique ?

Publié le 29/09/2020

C’est toute l’ambition du projet européen NADINE avec l’implication de Damien Lolive, Arnaud Delhay et Gwénolé Lecorvé tous les trois enseignants-chercheurs à l’Université de Rennes 1 et membres de l’équipe de recherche Expression.

 

En quoi consiste ce projet ?

L'objectif du projet NADINE est de développer une nouvelle façon d'intégrer les migrants et les réfugiés grâce à des solutions qui s’adaptent automatiquement aux spécificités de chacun. Partant du constat que l’un des principaux facteur d’insertion des migrants/réfugiés est leur capacité à travailler, l’objectif du projet NADINE est ""Rendre aux migrants et aux réfugiés leur dignité en leur offrant un emploi décent avec un salaire décent"".

 

Concrètement comment mettre cela en œuvre ?

Le projet NADINE consiste, à travers une plate-forme, à :

  •  fournir des fonctionnalités pour l'évaluation des compétences, notamment linguistiques à l’écrit et à l’oral
  • créer des programmes de formation sur mesure pour adapter les compétences existantes aux besoins des pays d'accueil, et un système d'orientation professionnelle
  • fournir des informations adaptées aux migrants et les orienter vers les services sociaux, les carrières et les procédures administratives de leur nouveau pays d'accueil.
  • créer des données à la disposition des organismes d'administration publique pour une meilleure organisation des flux migratoires.
Pour en savoir plus : une session de questions-réponses (sur Zoom) aura lieu le mardi 6 octobre dans le cadre de l’European Week of Regions and cities.
Plus d’informations en suivant ce lien