Vous êtes ici

Plateformes expérimentales

Les plates-formes expérimentales

Les ingénieurs du service d’expérimentation et de développement (SED)* participent à la mise en place, à la gestion, à l'animation et à la valorisation des  plates-formes expérimentales avec les équipes de recherche.
* SED : cf. page Logiciels

Quelques exemples de plates-formes :

• La plate-forme GenOuest offre un environnement bioinformatique complet reposant sur un cluster et un cloud.  Elle mène des activités de développement ainsi que du transfert technologique des outils issus de la recherche bio-informatique. Plus de 300 utilisateurs issus d’une large communauté extérieure ont un compte authentifié sur la plate-forme. GenOuest est certifiée ISO9001:2008 depuis mai 2008. Elle a été reconnue en 2013 comme une plate-forme stratégique régionale par l'INRA et fait partie de l'IFB (Institut Français de Bioinformatique). Icône PDFPrésentation en conseil de laboratoire 250919

• La plate-forme GRID’5000 est un instrument scientifique pour favoriser la démarche expérimentale dans tous les domaines de l'informatique, comme les systèmes parallèles, les systèmes distribués, le réseau et les grands jeux de données. Grid'5000 est constitué d'une dizaine de sites (en France et au Luxembourg), et sert un peu plus de 500 utilisateurs par an. Icône PDFIRISA CL GRID 5000.pdf

• La plate-forme de réalité virtuelle IMMERSIA installée en 2011. Cette plate-forme fait partie du projet européen VISIONAIR dont le but est de créer une infrastructure européenne qui soit un point d’entrée unique, visible et attractif vers des équipements de visualisation de haut niveau. Ces équipements sont accessibles à un large ensemble de communautés scientifiques. IRISA CL IMMERSIA

• La plate-forme NEURINFO est un plateau technique offrant des ressources d'imagerie pour le développement et la valorisation d’activités de recherche clinique, méthodologique et technologique. Elle concerne l’imagerie humaine in vivo et la neuroinformatique notamment dans le contexte des maladies du système nerveux. Neurinfo est équipé depuis 2009 d'un IRM 3T installé au CHU de Rennes. Une équipe d'ingénieurs accompagne les utilisateurs dans leurs projets de recherche clinique et/ou méthodologique. IRISA CL NEURINFO

 

 

• La plate-forme de robotique ROBSTAR labellisée par l'Université de Rennes 1 est constituée de 6 plateaux :

  • un plateau de vision robotique comprenant deux robots : un robot portique Afma6 équipé de systèmes de préhension sur lesquels sont fixés une caméra et un robot cylindrique Afma4 portant une caméra à focale variable. Ce plateau permet de valider les recherches en asservissement visuel ;

  • un plateau de robotique mobile comprenant un robot mobile Pioneer 3DX de la société Adept, de plusieurs fauteuils roulants électriques des sociétés Permobil, Sunrise et YouQ et d'un robot humanoïde Pepper de la société Softbank Robotics. Ces matériels sont équipés de caméras et de télémètres laser. Ce plateau sert notamment à valider les recherches en navigation par la vision et en assistance à la conduite ;

  • un plateau de robotique médicale constitué de deux bras articulés Adept : un Viper s650 et un Viper s850 pouvant être couplés à un échographe 2D ou 3D, ou encore à une caméra. Des travaux autour de l'insertion d'aiguille, de l'élastographie et de l'amélioration de la qualité des images ultrasonores sont menés sur ce plateau ;

  • une flottille de drones d’intérieur de type Mikrokopter pouvant évoluer dans une arène de vol de 4m x 6m x 2m de haut équipée d'un système de capture de mouvement constitué de 8 à 12 caméra Vicon pour des recherches autour du vol en patrouille et de la commande à l'aide de la vision ;

  • un plateau de robotique de manipulation avancée constitué de deux robots Panda à 7 degrés de liberté de la société Franka Emika pouvant emporter plusieurs préhenseurs comme la main 3 doigts de RightHand, permettent de valider des recherche autour de la saisie ou de la manipulation d'objets ;

  • un plateau d’interfaces haptiques incluant un joystick à retour d'effort Virtuose 6D de chez Haption, un Omega 6 ou encore des bracelets pour transmettre des vibrations permettent à un humain d'interagir avec les systèmes robotiques précédents pour des applications de cobotique ; IRISA CL ROBSTAR

 

 

   
 
 
 

 


 

Dossiers complémentaires associés : Logiciels / Technologies