Vous êtes ici

Le prix Turing décerné à Leslie Lamport, "le père du calcul réparti"

Le 18 mars dernier, la société savante ACM  a dévoilé le nom du lauréat 2013 du prestigieux prix Turing. Il s’agit du Dr. Leslie Lamport, chercheur à Microsoft Research et docteur honoris causa de l’Université de Rennes 1 sous le parrainage de Michel Raynal (Irisa) qui lui rend ici hommage.

De la même façon que l'on peut dire que E.W. Dijkstra est  le père de la synchronisation (entres autres), on peut dire que Leslie Lamport est le père du calcul réparti, activité qui, par sa nature même, met en jeu plusieurs machines qui doivent coopérer pour réaliser un but commun.

Leslie Lamport collabore depuis une vingtaine d’années avec les chercheurs de l’Irisa (raison pour laquelle l’Université de Rennes 1 a été la première à lui décerner le titre de docteur honoris causa). Ses résultats sont impressionnants. Il a été le premier à poser les problèmes qui fondent le calcul réparti, à en donner les concepts fondamentaux et à proposer les premiers algorithmes qui soient véritablement répartis. On lui doit entre autres le concept d'horloge logique,  de sûreté (safety), de vivacité (liveness),  de fautes byzantines ou d'atomicité.

Leslie Lamport n'a pas résolu les problèmes qu'il se posait lui-même mais les problèmes qui se posaient dans son domaine de recherche. Alliant de façon remarquable travaux théoriques et applications pratiques, il a il a notamment créé le language TLA+ (temporal logic language). Il est aussi le concepteur du  logiciel de préparation de documents LaTeX. Le Prix Turing lui est décerné "for advances in reliability and consistency of computing systems". 

Michel Raynal, membre senior de l'Institut universitaire de France, professeur à l’Université de Rennes 1 et membre de l’Irisa (équipe ASAP)

Pour en savoir plus