Principe de transduction sémantique pour l’application de théories d’interfaces sur des documents de spécification

Type de soutenance
Thesis
Date de début
Lieu
IRISA Rennes
Salle
Métivier
Orateur
Aurélien LAMERCERIE (Equipe SEMLIS)
Sujet

La spécification de systèmes techniques est une tâche complexe et source d'erreurs. D'un point de vue méthodologique, les caractéristiques attendues doivent être rigoureusement spécifiées. En pratique, des cahiers des charges regroupent les propriétés voulues sous la forme d'une liste de règles à vérifier, nommées exigences.
L'enjeu de ces travaux est la construction d'un processus d'analyse pour une application sur des documents textuels, rédigés dans un langage naturel tel que l'anglais.
La mise en oeuvre visée est une chaine de traitement, automatisée de bout-en-bout, et intégrant des facultés d'interprétation et de raisonnement sur les données traitées. Précisément, nous proposons d'étudier et expérimenter comment relier des énoncés du langage naturel à des modèles formels exploitables dans un cadre théorique adapté.
Premièrement, le principe de transduction sémantique est avancé pour extraire et formaliser des énoncés du langage naturel. Dans un second temps, les propriétés algébriques de modèles de spécification sont étudiés pour définir une théorie permettant de vérifier la consistance des exigences d'un cahier des charges.

Composition du jury
Sophie PINCHINAT (Professeur, IRISA, Université de Rennes 1)
Iulian OBER (Maître de conférence, IRIT, Université de Toulouse)
Christian RETORE (Professeur, LIRMM, Université de Montpellier)
Emmanuel LEDINOT (Ingénieur, THALES)
Benoit CAILLAUD (Directeur de recherche, INRIA)
Annie FORET (Maître de conférence, IRISA, Université de Rennes 1)