You are here

Soutenance de thèse de Antoine Guellier (CIDRE) lundi 22 mai à 10h30 en salle 510 à CentraleSupélec

Vous êtes cordialement invités à venir assister à la soutenance de thèse de Antoine Guellier (équipe CIDRE) le lundi 22 Mai 2017 à 10h30 en salle 510 à CentraleSupélec ainsi qu'au pot qui suivra.

Titre

Communications anonymes dans un réseau homogène

Title
Strongly Private Communications in a Homogeneous Network

 

Résumé

L’avènement de l’ère digitale a changé la façon dont les individus communiquent à travers le monde, et a amené de nouvelles problématiques en terme de vie privée. La notion d’anonymat la plus répandue pour les communications sur Internet consiste à empêcher tout acteur du réseau de connaître à la fois l’expéditeur d’un message et son destinataire. Bien que ce niveau de protection soit adéquat pour l’utilisateur d’Internet moyen, il est insuffisant lorsqu’un individu peut être condamné pour le simple envoi de documents à une tierce partie. C’est le cas en particulier des lanceurs d’alerte, prenant des risques personnels pour informer le public de pratiques illégales ou antidémocratiques menées par de grandes organisations. Dans cette thèse, nous envisageons un niveau d’anonymat plus fort, où l’objectif est de dissimuler le fait même qu’un utilisateur envoie ou reçoive des données. Pour cela, nous délaissons l’architecture client-serveur couramment utilisée dans les réseaux anonymes, en faveur d’une architecture entièrement distribuée et homogène, où chaque utilisateur remplit également le rôle de serveur relai, lui permettant de dissimuler son propre trafic dans celui qu’il relai pour les autres. Dans cette optique, nous proposons un nouveau protocole pour les communications pairs à pairs sur Internet. À l’aide de récents outils de preuves cryptographiques, nous prouvons que ce protocole réalise les propriétés d’anonymat désirées. De plus, nous montrons par une étude pratique que, bien que le protocole induise une grande latence dans les communications, il assure un fort anonymat, même pour des réseaux de petite taille.

Abstract

With the development of online communications in the past decades, new privacy concerns have emerged. A lot of research effort have been focusing on concealing relationships in Internet communications. However, most works do not prevent particular network actors from learning the original sender or the intended receiver of a communication. While this level of privacy is satisfactory for the common citizen, it is insufficient in contexts where individuals can be convicted for the mere sending of documents to a third party. This is the case for so-called whistle-blowers, who take personal risks to alert the public of anti-democratic or illegal actions performed by large organisations. In this thesis, we consider a stronger notion of anonymity for peer-to-peer communications on the Internet, and aim at concealing the very fact that users take part in communications. To this end, we deviate from the traditional client-server architecture endorsed by most existing anonymous networks, in favor of a homogeneous, fully distributed architecture in which every user also acts as a relay server, allowing it to conceal its own traffic in the traffic it relays for others. In this setting, we design an Internet overlay inspired from previous works, that also proposes new privacy-enhancing mechanisms, such as the use of relationship pseudonyms for managing identities. We formally prove with state-of-the-art cryptographic proof frameworks that this protocol achieves our privacy goals. Furthermore, a practical study of the protocol shows that it introduces high latency in the delivery of messages, but ensures a high anonymity level even for networks of small size.

Speaker: 
Antoine Guellier
Date: 
Monday, 22. May 2017 - 10:30 to 16:30
Place: 
Salle 510 à CentraleSupélec
Defense Type: 
Composition of jury: 

Membres du jury

- LAURENT Maryline, Professeur des Universités, Télécom SudParis (Rapporteur)
- AGUILAR-MELCHOR Carlos, Maître de Conférence, Université de Toulouse (Rapporteur)
- BIDAN Christophe, Professeur, CentraleSupélec (Directeur de thèse)
- PRIGENT Nicolas, Docteur/Expert Technique (Encadrant)
- ONETE Cristina, Post-doctorante, IRISA/INSA (Examinatrice)
- KILLIJIAN Marc-Olivier, Directeur de Recherche, LAAS-CNRS (Examinateur)