Basic Lab

Printer-friendly versionSend by email

    


 

Projet CPER 2007-2013 INVENT'IST

Basic Lab est un projet de conception de laboratoire sur puce dédié à l'observation et l'analyse de cellules.

 

Un projet multidisciplinaire

  •   Informatique, Modélisation et supervision :   INRIA/IRISA  J. Nicolas  (responsable du projet),

    A. Siégel,  B. Trelhu;

    C. Vroland, (ingénieur Basic Lab)

    +collaboration avec l'université de Potsdam (T. Schaub) et F. Corblin (Grenoble)
  •   Microfluidique, Conception du  lab on chip : ESPCI (Gulliver, P. Tabeling, Paris) C. Julien, F. Monti, 

    Z. Li (postdoctorante Basic Lab)
  •   Biologie,  Tests des cellules : CNRS (UMR  991,  Rennes) A. Corlu, R. Le Guével, F. Morel,  

    M. Ravache (postdoctorante Basic Lab)

 

Descriptif du projet

A l'origine du projet, il y a une question technologique difficile : comment concilier la possibilité d'observations à grande échelle au niveau intime des cellules avec des capacités d'expérimentation limitées parce qu'elles requièrent un savoir-faire complexe pour chaque problème traité et ne passent pas à l'échelle ?

Au niveau sociétal, se pose également une contradiction en apparence insoluble : l'expérimentation animale est de plus en plus perçue comme une contrainte insupportable et en même temps les besoins de sécurité concernant l'innocuité ou la dangerosité des produits chimiques et des médicaments n'ont jamais été aussi forts. Au niveau européen, cela se traduit à la fois par des consignes de limitation des expérimentations animales et des consignes très strictes de test aux industriels (directive REACH).

Le  but de Basic Lab est d'étudier les verrous technologiques dans la mise au point d'un micro-laboratoire autonome, qui permettrait d'obtenir des études in vitro à grande échelle dans un environnement proche des conditions in vivo (en particulier, circulation des fluides au lieu du milieu statique d'une éprouvette ou d'un puits d'expérimentation).
En pratique le projet se concentre sur l'étude de la toxicité de produits simples (ex. apap –paracétamol-) sur des cellules hépatiques (lignée HepaRG).
Le projet repose sur une intégration ambitieuse de 3 aspects:
 
  • Conception d’un micro-laboratoire sur puce avec chambres multiples  commandé par un système de micro-vannes;
  • Conception d’un modèle logique paramétré de comportement des cellules hépatiques (voies de détoxication);
  • Optimisation de la viabilité des cellules dans le système et conception d’une série de tests fonctionnels du modèle par coloration et immunofluorescence.
 
 

Quelques photos du projet...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Micro-système en observation dans le laboratoire Gulliver avec une caméra ultra-rapide

 

La station d'observation sur la plate-forme IMPAcCell à Rennes (Villejean).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le prototype Basic Lab à 9 chambres avec les arrivées de fluides

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Activation de la protéine NFkB

Coloration de NFkB dans des cellules traitées ou non avec TNFa. Les noyaux sont teintés en bleu et NFkB a été immuno coloré en rouge par un anticorps anti-NFkB (grossissement x20)

 

 

 


Contrat de Plan Etat-Région Bretagne 2007-2013 INVENT'IST

BASIC LAB est cofinancé par l'Union Européenne. Il est subventionné à hauteur de 300K€ par l'INRIA et 150K€ par le FEDER.

L'Europe s'engage en Bretagne avec le FEDER.

Suivi budgétaire et juridique pour le projet Basic Lab : Carole Brossard, Sandrine Follope, et Béatrice Guillaume.